10
2009

Twitter pollué par la pub ?

 Twitter pollué par la pub ? Dans un article de Time Magazine, qui fera beaucoup de bruit dans le Landernau de la Blogosphère en général et de la Twittosphère en particulier, Sean Gregory évoque ce qu'on peut appeler les twitts sponsorisés : Brought to You by Twitter. Il ne faut pas confondre ces twitts  sponsorisés avec les twitts émis par les marques (telles que Dell ou Starbucks, et aussi beaucoup d'autres sociétés petites et moyennes). Les twitts sponsorisés sont des twitts qui sont émis par des internautes qui sont payés pour cela, sans que la nature publicitaire du twitt soit clairement identifiée pour leurs followers. Une société, Izea qui a déjà proposé ce type de rémunération aux blogueurs, le propose désormais à tous ceux qui twittent. Bien entendu, izea s'intéresse plus particulièrement dans la Twittosphère à des pratiquants du twitt, sérieusement sélectionnés et même segmentés – marketing oblige :  ils doivent être experts et avoir des centres d'intérêt liés aux marques qui vont les sponsoriser, avoir beaucoup de followers et surtout, des followers qui cliquent sur les liens contenus dans leurs twitts (tiens, tiens, je me demande bien comment cette information peut être calculée…). Certains internautes (idiots probablement) prennent prétexte du fait qu'ils passent beaucoup de temps sur Twitter pour accepter avec faveur l'idée d'un petit "retour sur investissement"…

Izea paierait 29$ par twitt sponsorisé, ce qui n'est tout de même pas un pactole, même s'il y a un bonus lié au click ! D'autant plus que cette rémunération n'est pas sans risque pour celui qui l'accepte. En effet, celui-ci risque de perdre rapidement des followers, voire des vraies relations, agacés par le fait que leur "amis" leur envoie des messages publicitaires non sollicités, et à plus forte raison si l'aspect sponsorisé-rémunéré n'est pas clairement signalé ; en un mot, se fassent du blé sur leur dos. En effet, Twitter n'a pas été conçu pour cela à l'origine. Souvenez vous du slogan fondateur : What are you doing ? 

Les médias papier ont depuis bien longtemps résolu ce problème en distinguant clairement dans leurs pages les annonces publicitaires et les "publi-reportages". Et en pratiquant la fameuse indépendance de la Rédaction et de la Publicité.

Conclusion : mon avis est que je ne suis pas contre le fait que des blogueurs puissent, sur leurs blogs ou leurs twitts parler de marques, des produits et autres offres promotionnelles à deux conditions :

  • c'est que ces marques, produits et autres aient attiré leur attention par leur innovation marketing, leur prix, leur système de vente, leur créativité
  • qu'ils ne soient pas payés pour cela, et qu'il gardent leur liberté de promouvoir ou critiquer.

 

[...]

Via : Twitter pollué par la pub ?

Laisser un commentaire

Flux RSS des commentaires