03
2010

Ma nouvelle fiche métier : Community Manager

Le gestionnaire de communauté, ou Community Manager, a pour mission d’animer les échanges entre internautes utilisant un service web commun et de faire respecter les règles de bonne conduite au sein de la communauté. Le community manager peut intervenir sur le recrutement des internautes en prenant en charge la recherche de partenariats. Il peut également occuper une fonction de chef de projet fonctionnel auprès des équipes techniques sur des évolutions ou des améliorations à apporter au site web de la communauté.

Les missions du Community Manager

Missions communes à la plupart des gestionnaires de communauté :

  • Organiser les échanges au sein de la communauté
  • Préciser / animer l’objectif des échanges au sein de la communauté
  • Rappeler les règles de bonne communication (Nétiquette)

Missions qui peuvent être assignées à un communauté manager :

Favoriser l’échange d’expériences au sein de la communauté.

Celle-ci peut ainsi être une véritable communauté de pratique

Dans ce cas, les échange seront centrés sur le domaine d’expérience de la communauté, et le community manager aura pour objectif de

  • Faire en sorte que les échanges restent centrés sur cet objectif
  • Accueillir les nouveaux participants
  • Inciter les participants à se présenter

Développer la visibilité d’une marque au sein de communautés sur le web

  • Identifier les communautés sur le web pouvant faire connaître la marque (bloggeurs, forums, listes de discussion, groupes…).
  • Fixer les objectifs de la communauté : test de produit, communication et promotion autour de la marque.
  • Définir les indicateurs de mesure permettant de valider les objectifs atteints.
  • Animer des actions de recrutement de nouveaux membres.

Missions internes (qui ne prennent de sens que par rapport à la mission principale) :

Améliorer la cohésion de la communauté

  • Faire des membres existants des relais d’information au sein de la communauté.
  • Lancer des sujets permettant de susciter le débat ou le partage d’expérience, de pratiques entre les internautes / consommateurs.
  • Veiller à la qualité des réponses et relancer la discussion.
  • Assurer la fidélisation des membres à travers l’organisation d’événements on-line (chats, interviews, newsletter, jeux, concours…) et off-line (barcamp, conférences, meetings…)
  • Faire respecter les règles éthiques de la communauté par la modération des contenus produits par les internautes.
  • Veiller au respect des conditions générales d’utilisation du site.

Améliorer la plate-forme technique de la communauté

  • Gérer l’historique et l’archivage des contenus produits par la communauté.
  • Accompagner le développement des fonctionnalités de la plateforme utilisée par la communauté.
  • Signaler les dysfonctionnements du site et veiller à la disponibilité technique de la plateforme.
  • Transmettre aux équipes techniques les améliorations à apporter au site de la communauté.

source

07
2009

Compétences

Grâce à mes expériences professionnelles, j’ai pu développer différentes compétences techniques :

  • Connaissance métier sur les thématiques qui fédèrent une communauté web.
  • Connaissance du jargon, des codes et des bonnes pratiques du web (ÉthiqueNétiquette, législation sur l’utilisation des données personnelles…)
  • Connaissance pratique des réseaux sociaux et communautaires tels que Youtube, Linkedin, Ning, Viadeo, Facebook, Twitter, Foursquare, la blogosphère et les forums.
  • Connaissance des techniques de veille, de recherche d’information et de mesure d’audience grâce entre autres aux outils google analytics, webranking, yoovi.
  • Capacité à mobiliser des acteurs (entreprises, collectivités, associations) et à créer des partenariats.
  • Capacité à organiser des événements réunissant une communauté.
  • Connaissance des logiciels servant à la production de contenu sur le web. Retouche photo (Photoshop, InDesign), systèmes de gestion de contenus (CMS), écriture HTML (Dreamweaver, Contribute).
  • Mise en place de campagnes d’Emailing par des logiciels comme Cabestan.

J’ai également de très bonnes compétences linguistiques :

  • Je parle l’anglais couramment grâce à une formation de 3 ans en école de commerce, un semestre Erasmus en Finlande et un stage de 4 mois à Brighton en Angleterre.
  • Je suis quasiment bilingue en allemand grâce à un séjour de 4ans à Berlin pendant mon enfance, un semestre Erasmus à Dortmund et une année en poste à Francfort.
  • J’ai quelques notions de finnois et souhaite apprendre l’espagnol ou l’italien.

Tags : , , , ,

07
2009

Ma fiche métier : Web-marketeur

L’e-marketer élabore la stratégie commerciale et marketing de l’entreprise via Internet. Il doit identifier et qualifier les demandes du consommateur sur Internet, concevoir les réponses et les mettre en œuvre, gérer les retours et les réactions, fournir des rapports de synthèse et des analyses de résultats des actions.
En collaboration avec les différentes équipes (marketing, publicitaire, communication, commerciale…), il fixe les objectifs à atteindre et les moyens à mettre en place, après analyse et évaluation des différentes composantes du marché.
Il anime, gère le site et mesure les tendances du marché dans son domaine d’activité. Il identifie les nouveaux médias interactifs mais également le offline (TV, radio, journaux, affichage publicitaire…).
L’e-marketer est en charge de :

  • L’analyse de la concurrence, des tendances et typologies des consommateurs
  • La définition de la stratégie marketing via Internet, son intégration et son adéquation à la stratégie de marketing globale
  • La mise en œuvre des actions de communication offline ou online autour du site
  • L’élaboration, la conception et la mise en ligne du site (cahier des charges si création ou refonte, arborescence, navigation, ergonomie, ligne éditoriale, fonctionnalités…)
  • La promotion du site : animation du site (encarts, e-mailing, newsletter…)
  • La stratégie de référencement du site et le positionnement de celui-ci dans les moteurs de recherche par rapport aux expressions et mots-clés liés à l’univers du site
  • La coordination des partenariats du site (affiliation, échange de lien, co-branding, relation avec les différents prestataires…)
  • Le suivi de l’audience (d’une façon quantitative et qualitative) et du trafic du site et la mise en place de mesures correctives afin d’améliorer la performance commerciale du site

Source